Assemblée Générale : le syndrome de la chaise vide

Comment renouveler l'intérêt pour les assemblées générales en copropriété en 2024 ? Un enjeu crucial pour les syndics.

Comment renouveler l'intérêt pour les assemblées générales en copropriété en 2024 ? Un enjeu crucial pour les syndics.

L'organisation d'assemblées générales souffre d'un problème de taille : l'absentéisme.

Dans un monde où la rapidité et l'efficacité de la communication sont reines, s'attendre à une participation massive avec de simples invitations annuelles est une approche dépassée. Surtout quand l'invitation est accompagnée d'un pavé à lire. Face à ce défi, la question demeure : comment rendre la participation aux AG, souvent liée à des décisions financières significatives, attrayante pour tous ?

La solution pourrait se trouver dans l'innovation et l'engagement digital. Prenez Domino, par exemple. Cette plateforme révolutionne la façon dont les copropriétaires interagissent, en offrant un espace pour des échanges constants, simples et transparents. Avec Domino, les copropriétaires discutent librement des sujets qui les intéressent, tandis que le conseil syndical sert de pont avec le syndic, qui communique via email comme il en a l'habitude.

Ce système ne facilite pas seulement la circulation de l'information ; il stimule également l'engagement des copropriétaires en les impliquant dans la gestion de la propriété tout au long de l'année. De plus, la visibilité des actions du syndic s'en trouve améliorée, ses réponses aux problématiques étant accessibles à tous, et non plus uniquement à l'initiateur de la demande.

Ne pensez-vous pas qu'impliquer l'ensemble des copropriétaires toute l'année améliorerait le taux de participation aux AG ? Êtes-vous prêt à franchir le pas vers une gestion de copropriété plus interactive et impliquée ?


#syndic #GestionCopropriété #InnovationImmobilier #EngagementDigital #AssembléesGénérales #QuestionForGroupe
 
CGU et mentions légales V 1.38.11